Boostez votre système immunitaire pour l’automne avec les probiotiques et les prébiotiques

La saison automnale est arrivée. Stress, fatigue, changements de température et virus peuvent mettre notre organisme à rude épreuve. Voici quelques conseils proposés par notre partenaire en nutrition l’Elan Santé sur la manière de stimuler votre flore intestinale et de favoriser le bon fonctionnement de vos défenses naturelles.

Avez-vous entendu parler des probiotiques et des prébiotiques ?

Même s’ils sonnent pareil à l’oreille, ils remplissent tous les deux des fonctions différentes, les seconds nourrissant les premiers. En résumé, les probiotiques sont des bactéries qui sont bonnes pour la santé et les prébiotiques sont les repas de ces bactéries.

Quelques informations pour y voir plus clair :

Les probiotiques sont des bactéries vivantes, qu’on trouve dans certains aliments ou suppléments alimentaires. Ce sont des ferments lactiques, micro-organismes de type bactérien (et non levures) présents dans notre tube digestif à des concentrations variables (très peu dans l’estomac, énormément dans le gros intestin).

Les prébiotiques se trouvent surtout dans les fibres (des légumes et des fruits) et nourrissent la flore intestinale, en particulier toutes ces bactéries si performantes que sont les probiotiques.

Quel est le rôle des pro et prébiotiques ?

Les probiotiques agissent sur le système immunitaire, sur la muqueuse intestinale, sur notre armée antimicrobienne, sur les cellules cancéreuses, et sur le système digestif en améliorant l’absorption.

Les prébiotiques optimalisent, de par leur nature fibreuse, l’absorption de minéraux (en particulier le calcium), limitent les allergies, contribuent à baisser le taux des lipides sanguins, stimulent les cellules du colon, facilitent le transit, ralentissent l’arrivée du sucre dans le sang.

Où les trouver ?

Avant de commencer à acheter des suppléments alimentaires prébiotiques, souvenez-vous que beaucoup d’aliments en contiennent naturellement et que c’est mieux que les versions chimiques ! On en trouve communément dans les légumes, les fruits et les légumineuses. Artichauts, ail oignons, banane en sont riches.

Les probiotiques sont principalement vendus dans les pharmacies, les boutiques de produits naturels et les supermarchés. Mais certains aliments en contiennent, comme le yaourt. Les aliments fermentés sont une bonne alternative, étant donné qu’ils contiennent eux aussi des bactéries bénéfiques qui prospèrent et prolifèrent par exemple la choucroute et le kéfir.

Certains de ces aliments peuvent aussi être considérés comme symbiotiques puisqu’ils contiennent à la fois les probiotiques et les prébiotiques, les bonnes bactéries et les fibres qui les nourrissent.

Que penser de ceux du commerce ?

Différents prébiotiques sont disponibles sur le marché. Généralement, ils sont incorporés à des aliments contenant déjà des probiotiques. L’inuline, un extrait de la racine de chicorée, est le plus fréquent.

Les suppléments alimentaires probiotiques se présentent sous la forme de pilules, de capsules ou de liquides qui contiennent des bactéries bonnes pour la santé, vivantes.

Généralement, ils ne sont pas symbiotiques, ce qui veut dire qu’ils ne contiennent pas leurs propres sources alimentaires.

En conclusion

N’oubliez pas qu’une alimentation équilibrée sera aussi bénéfique pour vos neurones.

Bien sûr vous pouvez acheter des compléments alimentaires, mais nous voyons bien que la simple logique systémique, l’utilisation régulière et intelligente de ce que nous donne facilement la nature suffit à nous maintenir en équilibre !

2018-02-19T15:30:47+00:00